Bienvenue

Ici on parle nouvelles technologies, programmation, sécurité informatique et plein d'autres choses...

Trier par :
View:

Ajout de mon second jeu iPhone : Sorting Balls


Bonjour à tous !

Place maintenant au second jeu de Plurigames. Celui-ci s’appelle Sorting Balls. Le but du jeu est simple. Le fond est constitué de 2 ou 3 couleurs, il vous suffit de placer les balles dans les zones de leurs couleurs respectives pour remporter la partie. Pour ce faire vous n’avez qu’un moyen : les balles se déplacent chacunes dans un sens et vous ne pouvez déplacer que le mur central.

Aller sur la page du jeu

Ma première application iPhone (Super Brick Breaker), et mon site dédié aux jeux


Bonjour tout le monde, aujourd’hui ce n’est pas une mais deux créations qui sont mises en avant. Tout d’abord celle de ma première application iPhone appelée Super Brick Breaker. Comme son nom l’indique il s’agit d’un jeu de casse brique classique avec un mode normal, des challenges à remporter, un générateur de niveaux, etc. Il n’y a pas moins de 120 niveaux en tout dans le jeu et il est disponible à cette adresse : Super Brick Breaker sur l’AppleStore.

Comme je l’ai dit plus tôt cette news contient une seconde création. Celle-ci est proche de la première puisqu’il s’agit d’un site que j’ai mis en place et qui sera consacré aux jeux que je ferai à l’avenir (en fonction du temps disponible). Celui-ci s’appelle Plurigames et contient seulement pour l’instant Super Brick Breaker. Un second jeu va bientôt faire son apparition mais je n’en dit pas plus (il fera l’objet d’une news le moment venu).

Toutes les informations concernant mes jeux seront donc sur Plurigames. A bientôt !

Aller sur le site Plurigames

Programmation iPhone – Cacher la barre de status de son application


Lorsque l’on programme pour iPhone, on commence par choisir un projet de base parmi ceux proposés par Xcode (Navigation-based Application, OpenGL ES Application, Split View-based Application, etc.). Cette phase a pour but de préparer un projet plus ou moins préparé pour le type d’application que l’on cherche à créer. Cependant, dans un certain nombre de ces projets, lorsque l’on en crée un et qu’on lance le simulateur, on s’aperçoit que la barre de status de l’iPhone est présente. Dans l’exemple ci-dessous, j’ai créé un projet « Navigation-based Application » appelé « Exemple », puis lancé le simulateur en cliquant sur le bouton « Run » :

 

Nous allons maintenant voir comment cacher cette barre de status gênante.

 

ATTENTION : la barre de status permet d’afficher à l’utilisateur certaines informations comme l’état de sa réception réseau, l’heure actuelle ainsi que son niveau de batterie. Cacher cette barre ne doit se faire que pour améliorer le confort de son application et donc seulement en cas de nécessité. Le meilleur exemple est celui d’un jeu vidéo pour iPhone dans lequel la barre de status est bien plus gênante qu’utile.

 

Si vous regardez bien votre projet, vous vous apercevrez que celui-ci comporte un dossier appelé « Supporting Files ». Déroulez le pour faire apparaître son contenu. Parmi ces fichiers, un seul nous intéresse : « exemple-Info.plist ». Cliquez dessus pour voir son contenu s’afficher sur la droite. Ce fichier contient certaines informations utiles pour votre application. Nous allons en ajouter une, celle demandant à l’iPhone de masquer la barre de status. Pour cela, faites un clic droit n’importe où dans ce document puis sélectionnez « Add Row » (ajouter une nouvelle ligne). Une clé vous est demandé, commencez à taper « Status » et vous verrez que Xcode vous propose de remplir le champ key par « Status bar is initially hidden ». Cliquez dessus (ou tapez l’intégralité de la clé comme vous voulez). Cette information attend un booléen qui est par défaut initialisé à NO. Double cliquez sur ce booléen pour pouvoir le modifier, tapez « YES » puis faites « Entrer », sauvegardez votre projet et enfin cliquez sur « Run » pour voir le résultat. Magie : plus de barre de status ! Voici la procédure en quelques captures d’écran :


Une nouvelle réalisation


Un nouveau site vient de voir le jour, celui des Têtes de Lapin !

« Les Têtes de Lapin s’inscrivent dans un courant de rock utile : agitateurs et séditieux où la musique doit porter un message.

Le clapier des Têtes de Lapin se compose de 4 musiciens prêts à monter sur la barricade pour percer avec une musique intense et énergique où la fragilité n’est jamais loin de la violence. Les fureurs sonores des Têtes de Lapin sont l’héritage d’influences rock de tous horizons et de toutes époques. Il y a d’abord la présence d’une section basse/batterie obsédante, colonne vertébrale rythmique qui distribue rage et tension aux autres membres. Mais c’est avant tout la percussion textuelle qui lie le groupe pour délivrer le son « lapinesque » tant attendu.

La colère est passion, l’exaspération est moteur d’une musique incisive. L’écoute des compositions des Têtes de Lapin révèle une musique travaillée, polymorphe, le son gagne en maturité pour se rapprocher des libellistes de Rage Against The Machine ou de No One Is Innocent pour une référence plus nationale.

Armés de leurs chansons, les Lapins sortent de leur clapier pour faire de leur infortune un cri de ralliement solidaire. Les grandes oreilles manifestent de plus en plus leur présence lors des concerts qui se multiplient. La révolution des lapinières est en marche, Les Têtes de Lapin ont enregistré un album qui est disponible depuis octobre 2010. Ralliez les « Grandes Oreilles » … »

Jeff Renaudie

Aller sur le site des Têtes de Lapin

Intégrer un calendrier javascript pour vos formulaires


Récemment, j’ai eu besoin d’intégrer un calendrier en javascript pour un formulaire sur un site web. N’ayant pas le courage de le faire moi-même et sachant qu’il y aurait surement plein de programmeurs ayant publié le leurs sur le net, je me suis donc mis à la recherche d’un script.
C’est ainsi que je suis tombé sur un code tout simple à programmer donnant le résultat suivant :

Affichage du calendrier lorsque l’internaute clique sur le champ texte

 

L’avantage d’un tel système est clair : l’utilisateur n’a plus qu’à naviguer dans les mois et à cliquer sur le bon jour pour que le champ texte prenne automatiquement la valeur souhaitée (par exemple : 13-02-2011).

Vous trouverez le code source sur espacejavascript.com. Toutefois je l’ai un peu adapté pour avoir le code source dans des fichiers séparés (afin d’avoir le JS, le CSS et le HTML à des endroits différents). Vous trouverez ces fichiers dans l’archive téléchargeable ci-dessous :

Cliquez ici pour télécharger le fichier ZIP contenant le code source

Quelques bons jeux multijoueurs gratuits pour s’amuser




Cette semaine, clubic nous propose une sélection de jeux multijoueurs gratuits pour Mac, Linux et Windows.
Ceux-ci ne sont pas les plus connus (vous n’y trouverez pas de Quake ou de Trackmania Nations par exemple), mais ils valent le détour. Surtout que le coté multi plateforme est un avantage certain.

L’adresse du dossier est à cette URL : http://www.clubic.com/telecharger/article-394054-1-jeux-multijoueur-gratuit-windows-mac-linux.html

Ma sélection – Le meilleur de « On ne demande qu’à en rire »


On ne demande qu’à en rire est une émission de France 2 animée par Laurent Ruquier qui propose de nous faire découvrir les nouvelles stars de l’humour. Voici ce qu’on trouve sur le site de France 2 :

Ils sont professionnels, pas encore sur le devant de la scène et espèrent percer dans le monde des humoristes.
Devant un public interactif, ces jeunes humoristes devront exercer tout leur talent pour faire la différence.
Les meilleurs reviendront régulièrement pendant l’année dans l’émission.

Et il s’avère que cette émission nous fais souvent passer du bon temps et nous fait découvrir de réels talents ! Voici pour vous ma sélection des meilleurs moments de l’émission jusqu’à présent (2 passages pour chacun des 5 meilleurs humoristes).

Numéro 1 : Olivier De Benoist


Thème du sketch : Maison Close, un succès !


Thème du sketch : Un inconnu surgit sur un plateau pour faire passer un message !

Numéro 2 : Les Lascars Gays


Thème du sketch : Encadrement militaire pour délinquants


Thème du sketch : Policier vous devez surveiller une école

Numéro 3 : Garnier & Sentou


Thème du sketch : Connard Awards


Thème du sketch : Quand on a un nouvel amour, on perd deux amis

Numéro 4 : Kev Adam’s


Thème du sketch : Procès, une fillette renverse une Grand Mère


Thème du sketch : L’argent de poche, un jeu d’enfant

Numéro 5 : Jerremy Ferrari


Thème du sketch : La roulette russe un jeu dangereux


Thème du sketch : Vous êtes trafiquant de faux médicament

Outils d’analyse de site : CrawlTrack


Image graphique Crawltrack

CrawlTrack est un outil permettant de récupérer des statistiques sur son site web.

En quoi est-il différent des autres ? Tout simplement parce qu’il donne des statistiques détaillées sur les robots qui scannent le site (quelle page, quand, etc.), des détails sur le référencement du site auprès des moteurs de recherche (nombre de pages indexées, erreurs 404, etc.), mais également sur le nombre de tentatives de hack…

L’installation prends 5 minutes et requiert PHP et une base de données mysql.

Consulter le site : http://www.crawltrack.net/fr/

Le jailbreak de l’iPhone devient un jeu d’enfant



L’iPhone, produit phare d’Apple, ne brille pas par son ouverture. En effet, l’ajout d’applications sur le téléphone doit forcément passer par l’App Store. Celui-ci s’assure donc de contrôler toutes les applications entrant (les développeurs devant soumettre leur application à la marque à la pomme).

Cette restriction n’est pas du goût de tout le monde. C’est ainsi qu’est né le Jailbreak : opération visant à casser ce verrou de sorte que l’on puisse télécharger n’importe quelle application, même si elle ne provient pas de l’App Store. Jusqu’à présent, cette opération était rapide mais assez compliquée pour un non initié aux nouvelles technologie. Le site jailbreakme.com vient de résoudre ce problème, et « jailbreaker » l’iPhone est plus simple que jamais. Pour ce faire il vous suffit de visiter le site depuis votre mobile et de glisser la flèche comme vous le faites pour le dévérouiller.

Attention toutefois : même si le Jailbreak de l’iPhone est légitime pour pouvoir installer n’importe quelle application, sans restriction, il l’est moins lorsqu’il s’agit de télécharger des applications gratuitement alors que celles-ci sont payantes sur l’App Store.

Source : clubic

Librairies javascript utiles


Librairies manipulant la balise « canvas »

http://raphaeljs.com/

S’il n’y en a qu’une à retenir pour manipuler la balise canvas, c’est bien celle-ci. Elle permet de réaliser très facilement des dessins vectoriels.

Compatibilité :

  • Firefox 3.0+, Safari 3.0+, Opera 9.5+ et Internet Explorer 6.0+.

http://www.liquidx.net/plotkit/

De nombreux sites professionnels requièrent des graphiques, camemberts… souvent faits en flash. Cette librairie permet de les réaliser très facilement en JS par le biais de la balise canvas.

Compatibilité :

  • avec la balise canvas : Safari 2+, Opera 9+, Firefox 1.5+, IE 6 (en émulé).
  • avec SVG : Opera 9+, Firefox 1.5+, IE6 avec Adobe SVG.

http://www.pixastic.com/lib/

Librairie JS très bien faite pour modifier ses photos / images et les manipuler dynamiquement depuis son site.

Compatibilité :

  • Firefox 2+, Opera 9.5+, Safari.
  • Peut-être quelques problèmes sous Linux (l’auteur ayant surtout testé sous Windows et Mac).

http://code.google.com/p/explorercanvas/

Comme à son habitude Internet Explorer est toujours à la traine. Cette librairie permet d’y remédier en intégrant la balise canvas dans ce navigateur.

http://www.c3dl.org/

c3dl est une librairie permettant de faire facilement de la 3D dans la balise canvas par le biais de WebGL. La documentation est assez complète et couplée de nombreux tutos.

Librairies utiles

http://code.google.com/p/cookies/

Manipuler des cookies en JS n’est pas très compliqué en soi. Mais avec cette librairie même ma grand-mère pourrait le faire les mains dans le dos… Possibilité de manipuler une liste de cookies, de les éditer en une simple ligne… jQuery n’est pas obligatoire mais combinée avec celle-ci elles permettent de mettre tous les champs d’un formulaire en cookie. Utile pour un site non PHP ?

http://pajhome.org.uk/crypt/md5/index.html

Cette librairie permet d’utiliser la fonction md5 en JS mais pas seulement : RIPEMD-160,
SHA-1, SHA-256, SHA-512. Bref, il y a de quoi faire.

http://code.google.com/p/datejs/

Dans certains développements il devient utile d’utiliser les dates. Datejs permet de faciliter
leur utilisation. Il devient alors facile d’ajouter des jours, d’en soustraire, de comparer 2 objets Date…

http://www.gscottolson.com/blackbirdjs/

Blackbird est une librairie de débogage de javascript. Elle permet d’éviter de faire des «
alert » à répétition. A mon avis elle peut se révéler très utile !

http://xregexp.com/syntax/

Les regex en JS sont un calvaire ! Cette librairie essaye d’y rajouter des fonctionnalités
pour qu’elles soient plus puissantes.

http://alexgorbatchev.com/wiki/SyntaxHighlighter

Il est parfois utile de mettre du code dans son site (lors de tutos, d’explications…). SyntaxHighlighter permet de le colorer en fonction du langage de programmation (de nombreux langages sont pris en compte).

http://phpjs.org/

Avec cette librairie, beaucoup de fonctions PHP ont été réécrites en javascript. Mieux que cela, plutôt que de télécharger un package de fonctions dont seulement la moitié vous sera utile, créez le votre sur cette page : http://phpjs.org/packages/configure !

Source : mensuel de developpez.com

Menu